Il y a 30 ans : le premier vol en ballon…

 

      Le 13 septembre 1969, une montgolfière effectuait le premier vol des temps modernes en Belgique. C'est de l'aérodrome de Temploux que ce ballon anglais (immatriculé G-AXJA, de 1600 m³) décolla à 18h10 pour atterrir à Lonzée, à 19h10, après un vol sans histoire interrompu par un atterrissage intermédiaire au cours duquel un cylindre de gaz fut remplacé. A bord, les pilotes: l'anglais Mark Westwood et le belge François Schaut, ainsi que le passager et organisateur de ce vol, Michel Evrard, responsable commercial de Pétrogaz, lequel avait eu la bonne idée de commanditer une série de cinq vols promotionnels dont le premier entrait ainsi dans l'Histoire. Les vols suivants eurent lieu à Liège (Mark Westwood et Jeanne Debast, le 14), à Tournai (Mark Westwood et François Schaut, le 15), et à Gand (Don Cameron – qui signale, dans son carnet de vol que c'était son premier vol "en ville" – et François Schaut, le 20 septembre). Le vol prévu à Gouy-les-Piétons fut annulé à cause du vent.  

      Si le succès de la montgolfière avait été réel dès le premier vol humain, le 21 novembre 1783 (Pilâtre de Rozier et le Marquis d'Arlandes), son déclin fut assez rapide : c'est aussi à elle que l'on doit le premier accident mortel de l'histoire de l'aviation (Romain et le même Pilâtre, le 15 juin 1785) ainsi que de gros problèmes liés au feu qu'elle transporte obligatoirement…  

      La guerre de 1870 permet au ballon à gaz de démontrer sa supériorité technique, laquelle deviendra franche notoriété avec les exploits de Nadar ou sous la plume de Jules Verne. Peu fiable, dangeureuse, de faible autonomie, ce braséro volant qu'est la montgolfière n'est plus qu'une curiosité de cirque et la fin du 19ème siècle voit sa quasi-disparition.  

      C'est au début des années soixante que l'américain Ed Yost, de la société Raven, s'intéresse à nouveau au ballon à air chaud et la conjonction technique des éléments d'une montgolfière moderne est enfin réussie : le nylon, pour l'enveloppe, le propane pour la production des calories nécessaires, et les cylindres en aluminium, aussi bien légers que résistants, pour le stockage du gaz. Les Etats-Unis essaimeront en Angleterre qui, à son tour, viendra effectuer, en Belgique, les premiers vols du continent.  

      Le Club des ballons de Céroux, le plus ancien du pays, a voulu marquer l'anniversaire du premier vol en Belgique d'une montgolfière moderne en apposant une plaque commémorative à l'aérodrome de Temploux. L'inauguration a lieu le dimanche 12 septembre 1999, à 17h30, en présence de Monsieur Serge Kubla, Ministre de l'Economie, des PME, de la Recherche et des Technologies nouvelles.  

      Cette cérémonie sera suivie d'un drink et, ensuite, du décollage des pilotes membres du Club, à savoir une quinzaine de ballons. Monsieur Kubla sera d'ailleurs passager de l'un d'eux.  

      Parmi les pilotes du Club présents ce jour-là, Patrick Libert, constructeur belge de montgolfières, volera avec une réplique (datant de 1994) du ballon OO-SWF construit par François Schaut en 1973. C'était encore l'époque où l'on gonflait les ballons sans ventilateur…

 

 

 

 




Présentation
- Historique -
Meetings - Activités - Membres - Liens - Boutique - Contact